2009-2020 Plus de 10 années de lutte contre l’implantation des éoliennes

Première Manifestation en 2009

Déroulé de nos actions contre les projets éoliens.

6/10/2009 : Réunion publique organisée par la CCC à St Nicolas des Motets, avec présentation de l’étude d’impact et carte des 2 communes avec position des 16 éoliennes envisagées. Présentation de photomontages non réalistes impactant gravement les riverains.

7/10/2009 : Réunion publique organisée par la CCC à Auzouer-en-Touraine.

15/10/2020 : La CCC vote le projet de ZDE éolien (zone de développement éolien). Les promesses de baux de location ont été signées entre les propriétaires et le promoteur.

28/10/2009 : Organisation d’une manifestation des riverains par l’Adegt avec convocation des organes de presse.

10/11/2009 : Réunion publique à Saint-Nicolas-des-Motets.

28/11/2009 : Lettres adressée par l’ADEGT et chaque adhérent aux Maires de la Zone 10.

Décembre 2009 : Annonce par le promoteur du dépôt en Préfecture des PC.

26/12/2009 : Lettres de l’Adegt informant les députés et sénateurs de la zone 10 de l’implantation d’éoliennes. Diffusion sur le territoire par l’Adegt de nombreux tracts avec photomontages, interpellant les habitants sur les risques de l’éolien.

8/04/2010 : Il a été convenu avec les services de la Préfecture que des ballons seraient placés en limite des parcs éoliens prévus afin d’apprécier l’impact visuel sur les éléments du patrimoine

18 avril 2010 : Opération Montgolfières organisée par l’Adegt afin d’appuyer l’opération ballon décidée par la Préfecture. Elle consistait à faire décoller trois montgolfières au départ des différentes communes et voler à hauteur constante jusqu’à Amboise. Nous avons édité des photomontages du grand paysage vu depuis la tourelle Sud-Ouest de la cour du Château et un autre depuis la route de Bléré à la hauteur de la Pagode de Chanteloup. Vérification du 1° photomontage parti de St Nicolas Sud, vol à 150 mètres dans l’axe. Vérification du 2° photomontage à 19,34 kms du départ. Ces 2 vérifications prouvent que les ballons de 20 mètres de diamètre sont très visibles du Château. Des journalistes et élus étaient présents sur le parking du lycée viticole près de la Pagode et confirmèrent cette co-visibilité. Ce rapport a été effectué par trigonométrie en utilisant le théorème de Thalès (M. Teinturier). Les relevés GPS ont été réalisés par les pilotes des montgolfières. Ce document à été envoyé au Préfet et aux Maire concernés.

Le 7 Mai 2010 : Au matin, les ballons ont été placés et une réunion du « pôle éolien » a eu lieu en Préfecture l’après-midi. L’adegt a participé à cette réunion. Bien que les ballons ne fassent que 2 mètres de diamètre et soient en rouge (couleur invisible sur les focales des appareils photographiques) les promoteurs et officiels (députés et maires) ont aperçu ces derniers de la tour du Château d’Amboise. Le dossier de ZDE est considéré comme complet et l’acte « recevabilité du dossier » qui sera délivré, sera le point de départ des 6 mois d’instruction du dossier ZDE. Ce n’est que lorsque ces 6 mois seront écoulés que la zone sera acceptée ou non et que le dossier de permis de construire pourra ou non être déposé en Préfecture avec un délai d’instruction d’un an. Il faut noter que le « label Unesco » du Val de Loire doit être renouvelé en 2011 et qu’il est peu envisageable qu’une décision définitive soit prise d’ici là.

26/05/2010 : Compte-rendu du CM de Dame Marie les Bois – Le dossier de ZDE a été déposé auprès des services préfectoraux en septembre 2009. Ce dossier a fait l’objet de demandes de pièces complémentaires.

Du 20 octobre 2009 au 10 Janvier 2020, plus de 85 réunions des adhérents de l’ADEGT ont eu lieu et ont permis de préparer nos différentes actions.

Un médiateur a été nommé par le promoteur. Il se présente comme « animateur de débats » mandaté par la communauté de communes. Cette réunion n’a pas débouché sur un accord.

27 mai 2014 : Organisation par l’Adegt d’une manifestation devant de la Mairie d’Auzouer-en-Touraine. De n ombreux membres de l’association étaient présents.

4/08/2015 : Dépôt des PC par Futures Energies Castelrenaudais. PC 067 010 15 R001

17/09/2015 : Compte rendu du CM d’Auzouer-en-Touraine 8° Alinéa : PROJET EOLIEN : MISE A DISPOSITION DES VOIES COMMUNALES ET DEMANTELEMENT DES OUVRAGES.

25/11/2015 : Réunion publique organisée par l’ADEGT et l’AVDL (Association Vent de Loire, la première à réagir à l’installation d’éoliennes en 2007). – Salle de fêtes d’Autrèche.

Organisation de la Réunion publique Matériel à disposition : – Ecran – rétro-projecteur – micros – projecteur – sonorisation. Devant de nombreux spectateurs, comprenant des élus et député Européen, nous avons projeté le film d’Armel Joubert « Eolien industriel, la grande escroquerie » et débattu positivement avec l’ensemble des participants.

22 décembre 2015 : Lettre de patrimoine environnement envoyée à la Préfecture.

Sur les permis de construire déposés en date du 4 Août dernier deux dossiers distincts sont à considérer. – Le volet urbanisme instruit par la DDT, qui, pensons-nous a été jugé « recevable » (ce qui ne veut pas dire qu’il sera accepté). – Le volet ICPE (instruit par la DREAL) qui contient la demande d’autorisation d’exploiter des installations classées pour la protection de l’environnement, et qui comporte une étude d’impact et une étude des dangers environnementaux.

19 janvier 2016 : Dépôt d’une synthèse rédigée par l’Adegt, sur l’étude Avifaune, démontrant les incohérences, logiques, techniques et biologiques de l’étude avifaune au dépôt de PC. Diffusion d’un reportage sur France Bleu Touraine, suite à l’interview accordé par le Président de l’Adegt sur les raisons du refus des éoliennes en Indre et Loire.

28 juin 2016 : Abandon du projet éolien sur Auzouer-en-Touraine.

Compte-rendu du CM du 28/06/2016 : figurant au dernier point des « questions diverses » « Monsieur Jean-Marc BRETON présente le courrier adressé par Monsieur DOREAU de Engie pour le projet éolien. Dans ce courrier est évoqué les pièces complémentaires demandées (notamment, les études paysagères et environnementales à remettre au gout du jour du schéma éolien). Résultats, investissements nouveaux jugés trop risqués, vu la faible chance d’obtenir les autorisations pour 4 éoliennes. D’où la décision d’Engie : abandon du projet. »

Nous pensions depuis un an ou deux que la raison avait gagné les ardeurs des perturbateurs de notre qualité de vie… HELAS IL N’EN EST RIEN.

26 Avril 2017 : Et voilà que tout est à refaire. Enfin presque, car aujourd’hui, nous sommes mieux informés et que pour l’instant, cde projet ne concerne que 4 éoliennes sur une commune qui joue cavalier seul.

21/09/2017 : CM AUZOUOER – Le danger se précise à nouveau Présentation de la société Greenlighthouse concernant : La faisabilité d’installation de panneaux photovoltaïques sur bâtiments agricoles, sur jachères inexploitées, sur serres et une proposition de relance du projet éolien.

5 avril 2018 : Rencontre de l’Adegt avec le Président de la ComCom, M. Gaschet pour obtenir son sentiment sur les éoliennes. Il précis que dans le cas qui nous concerne, la puissance et la régularité du vent sont insuffisants et tant que l’énergie éolienne ne se stocke pas, ce projet est loin d’être pertinent et la rentabilité loin d’être démontrée.

25 avril 2018 : Rencontre avec le Député M. Labaronne. N’existant pas de consensus sur ce projet éolien, le Député donne un avis défavorable et le fera connaître à la Préfète. La Préfète décidera en dernier ressort.

26/04/2018 : La commune d’Auzouer et le promoteur organisent une réunion publique à la salle des fêtes à 20h. Réunion pendant laquelle le promoteur représenté par son directeur M. Portalès (ancien dirigeant d’Erélia le premier promoteur éolien en 2019), a essayé sans convaincre l’auditoire majoritairement contre le projet, de justifier la nécessité d’implanter des éoliennes sur la commune.

15/11/2018 : Info de Greenlighthouse par tract interposé et distribué dans les boites aux lettres par les agents municipaux de la ville.

4/01/2019 : Réponse au tract du promoteur par l’Adegt, démontant les arguments de ce dernier, par l’édition d’un tract réalisé par notre association et distribué par ses membres sur les communes de : Autrèche – Dame marie les Bois – Auzouer en Touraine – Morand – St Nicolas des Motets – Villedomer.

28 Juin 2019 : Info N°2 par tract interposé et distribué dans les boites aux lettres par les agents municipaux de la ville de Grennlighthouse qui s’allie avec les sociétés Innergex, Auddice environnement et Planète Oui.

4 octobre 2019 : Réponse au tract N°2 du promoteur, démontant leurs arguments, par l’édition d’un tract réalisé par l’Adegt, et distribué par ses membres sur les communes de : Autrèche – Dame marie les Bois – Auzouer en Touraine – Morand – St Nicolas des Motets – Villedomer.

17 octobre 2019 : Lors du CM d’Auzouer le promoteur présent M. Portalès, indique verbalement que les PC seront déposés en Préfecture en fin décembre 2019.

15 novembre 2019 : Lettre de nos adhérents envoyée à la Préfète d’Indre et Loire avec copie aux Maires et Député.

18 novembre 2019 : Lettre de nos adhérents envoyée à tous les Maires des communes concernées par le projet éolien.

25 novembre 2019 : Lettre de nos associations Adegt et Avdl envoyées à la Préfète d’Indre et Loire.

28 novembre 2019 : Lettre de l’Adegt et envoi du livre de Fabien Bouglé, « la face noire de la transition écologique » aux Maires des communes concernées et au Président de la ComCom, en les invitant à prendre connaissance des nuisances de l’éolien, et ainsi leur retirer l’argument de ne pas être au fait des problèmes et nuisances induits par ces énergies dites « renouvelables ».

02/12/2019 : Création du site internet de l’Adegt, https://adegt.com qui aura pour vocation d’informer nos sympathisants avec deux principaux volets : – Revue de Presse et Nos actions. Ouverture d’un compte facebook relié au site.

5/12/2019 : Réponse de la Préfecture nous indiquant que les projets sont instruits scrupuleusement par les services de l’Etat dans le respect des règlementations en vigueur. … « Une mission « Energies renouvelables » a été créée en 2018 regroupant l’ensemble des services de l’Etat pour vocation à s’exprimer sur tout projet d’énergie renouvelable… Cette démarche a été complétée par l’édition de documents cadres destinés a apporter aux décideurs locaux, aux porteurs de projets et aux citoyens, les informations nécessaires pour appréhender pleinement le développement de projets d’énergie renouvelables… faisant l’objet incessamment d’une publication sur le site internet des services de l’Etat… …A ce jour, mes services n’ont pas connaissance d’un dépôt de Permis de construire pour le projet que vous évoquez… ».

19/12/2019 : Ce document cadre validé en Préfecture le 16 octobre 2019, est disponible sur le site depuis le 19 décembre 2019.

04/01/2020 : Réception par nos adhérents des vœux du Maire qui joint une invitation de la société Innergex à une Permanence Publique d’information sur le projet éolien pour le 18 janvier 2020 de 10 à 12 heures en Mairie.

Dans ses vœux le Maire nous dit : « Le projet éolien progresse. Les études, les photos montage ont été réalisées et le permis de construire devrait être déposé fin d’année ou début 2020. Pour continuer avec les énergies renouvelables, la société Greenlighthouse nous a présenté un projet agrivoltaïque qui pourrait être entrepris par des agriculteurs. »

18/01/2020: Tenue de la Permanence Publique en Mairie d’Auzouer-en-Touraine – 30 membres de notre association étaient présents ainsi que quelques habitants de la commune. Réunion qui tourne très vite au n’importe quoi… Voir les articles dans « nos actions ».

28/01/2020: Lettre de l’Adegt envoyée à la Préfète d’Indre et Loire, avec copies au Député M. Labaronne, au Sénateur M. Louault et au Président de la Communauté de Communes. Cette lettre était accompagnée du rapport de la Permanence publique.

10/02/2020 : Les promoteurs éoliens intensifient leurs contacts avec les fermiers, exploitants agricoles et les Mairies des territoires « cibles » pour l’implantation d’éolienne. Il y a environ 2 à 3 contacts par semaine. Le projet s’articule en 3 étapes :

  1. Rencontre avec les propriétaires et fermiers sur leur sentiment vis-à-vis de projet d’installation d’éoliennes, dont la zone d’implantation est déjà définie (mais pas les emplacements). Présentation du projet, des indemnisations, de la promesse de bail emphytéotique et si possible avec signature.
  2. Si quelques propriétaires sont d’accord, rencontre avec la municipalité pour avoir leur sentiment (leur accord n’est pas indispensable) …
  3. Si oui, alors démarrage du projet.

11/03/2020 : Nouveau projet sur Saint Nicolas des Motets : L’un de nos adhérents nous rend compte de son entrevue avec un promoteur éolien. Le projet est de 3 à 4 éoliennes. Le promoteur s’occupe de la conception, du développement et de la construction, du financement et de l’exploitation…Voici les renseignements collectés. Possibilité de financement participatif.

  1. Problèmes de contraintes aériennes, plafonnement des éoliennes à 150 mètres en attente de réponse de la base aérienne de Tours.
  2. Embase de l’éolienne avec emprise de 30×6 mètres sur une profondeur de 3 mètres, 2000 tonnes de béton armé.
  3. Loi sur le démantèlement en cours et s’engageraient à retirer la totalité de la galette en fin d’exploitation.
  4. Indemnités : 3000€/MW àpartager entre le propriétaire et l’exploitant. Comme il s’agit d’éoliennes de 3MW, c’est 9000€ par éolienne et par an.
  5. Chemin d’accès = 2€/m2/an pour avoir chemins à plus de 6 mètres de large. 1,5€ annuel au mètre linéaire pour le câblage enterré. 1000€ annuel pour le poste de raccordement.
  • Raccordement au poste de Neuville.
  • Bruit : Autorisation de + 3db que le bruit ambiant. Comment faire avec proximité du bruit continu de l’autoroute ? Rép: Des organismes sont spécialisés dans ces calculs.
  • Une éolienne est construite pour une durée de vie de 30 années, puis démantèlement qu’il faille les moderniser ou les arrêter. Si modernisation, il s’agit d’un nouveau projet avec nouvelle construction.
  • BAIL : Bail de 7 années renouvelable.
  • Possibilité de céder le contrat à une autre entité.
  • Etat des lieux avant travaux afin de remettre tout en place à la fin.
  • Rendez-vous avec les signataires une fois le projet entamé pour signature des baux réels.

15/03/2020 : Lettre envoyées à toutes les Mairies concernées, à savoir : SAINT NICOLAS DES MOTETS – DAME MARIE LES BOIS – MORAND – AUTRECHE – SAUNAY – SAINT CYR DU GAULT – SAINT ETIENNE DES GUERETS – AUZOUER EN TOURAINE.

Dont voici le contenu.

« Madame, Monsieur,  Vous figurez sur la liste électorale de votre village et à ce titre, vous prouvez votre dévouement et votre engagement auprès de vos concitoyens, ce dont nous vous remercions. Comme vous le savez, un projet d’installation d’éoliennes géantes est en cours sur la commune d’Auzouer-en-Touraine et maintenant de nouveau sur celle de Saint Nicolas des Motets. Si ces projets aboutissent ce sera une catastrophe pour nos villages et leurs habitants.

Bruit des pales au droit du mât – Lumières psychédéliques de jour comme de nuit – Dévaluation immobilière des biens d’au minimum 25% – Infra-sons transmis dans le sol à plusieurs kilomètres. Ceci ne représente qu’une petite partie des nuisances produites par ces machines industrielles pour le confort financier de certains propriétaires terriens et exploitants agricoles, ainsi que la commune et Communauté de communes.

Machines de 3 Mégawatts de puissance, 150 mètres de haut en bout de pales, rapportant 9000€ par an et par machines. Nous vous en conjurons, ne « bradez » pas la tranquillité et la cohésion sociale de votre village. Luttez avec nous contre cette implantation qui ne se justifie que par les profits considérables réalisés par les promoteurs grâce au prix de rachat garanti par EDF.

Avec nos remerciements, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos respectueux sentiments. »

Une seule réponse nous est parvenue.

3/07/2020 : Demande de rendez-vous auprès de certaines municipalités ayant un nouveau Maire.

17/08/2020 : Entretien à la mairie de Saint Nicolas des Motets 15 :00

En présence de Mme la Maire, son assistant, la secrétaire de Mairie., Christian Perdreau (adhérent), Jacques Gaudet (Président).

Très bon contact. Avons exposé nos arguments et développé les inconvénients inhérents aux projets éoliens, ainsi que les conséquences pour les riverains. Nous sommes tombés d’accord sur le fait que la manne financière profitait principalement aux exploitants et propriétaires terriens, à la Communauté de Communes et peu à la commune, et ceci était loin de contrebalancer les inconvénients et nuisances produites par les machines.